Les lavoirs papillons

 A l’image de certains villages caussenards, Aujols se caractérise par la présence d’un couderc, espace appartenant en commun aux habitants et autour duquel s’organise le bâti. Ici, il est matérialisé par le lavoir papillon monumental qui occupe la place centrale et demeure le point de ralliement des villageois.

Le lavoir papillon doit son nom à la forme en « V » de la dalle calcaire devant laquelle s’agenouillait la lavandière pour battre son linge. Ce type de lavoir est une spécificité du causse de Limogne. A Aujols, chaque famille avait l’habitude d’utiliser la même pierre. On venait au lavoir une à quatre fois l’an, essentiellement pour le gros linge. Les draps préalablement bouillis dans une marmite garnie de cendres de bois pour être détachés étaient ensuite blanchis sur la pierre. Une fois lavé, le linge était étendu autour du lavoir ou dans le pré en dessous.

Souvent considéré comme un endroit « clé » du village puisque toutes les voies principales convergent vers ce point, le lavoir a perdu sa fonction pour devenir aujourd’hui un lieu d’agrément et de souvenirs. Désormais, les canards ont remplacé les lavandières.

Le lavoir est sans doute l'élément le plus représentatif et identitaire du village d'Aujols au sein duquel il occupe une position stratégique. Ce lavoir se distingue par ses dimensions exceptionnelles ainsi que par l'alignement de ses lavoirs papillons. 

 

extrait du rapport de présentation de la ZPPAUP d'Aujols par Gaëlle DUCHENE