Plantation du Mai

 

Le nouveau conseil municipal a planté un tilleul pour célébrer son élection. 

 

La cérémonie a eu lieu le 24 Mai 2014 devant la Mairie d'Aujols. 

 

Geneviève DEJEAN (Maire d'Aujols) et l'équipe municipale vous remercie d'avoir été nombreux à cette journée de l'amitié !

 

Le discours de Madame le Maire lors de la plantation du Mai : 

 

Bienvenue à tous Aujolaises et Aujolais,

 

Nous nous retrouvons ici ce soir pour cette plantation du « mai ». Vieil usage des fêtes de jeunesse jusqu’au XIXè siècle, cette coutume honore désormais les élus et vient conclure le processus électoral par une fête citoyenne.

Au nom de toute la nouvelle équipe municipale présente à mes côtés je vous remercie d’être venus nombreux. Je remercie également de leur présence Jean-Claude SAUVIER, Maire de Laburgade ainsi que Maryse FERMY 1ère adjointe et son époux.

Mes remerciements vont aussi à tous ceux qui nous ont précédés dans les conseils municipaux pour leur travail et leur rigueur et plus particulièrement à Jean-Claude AUSSET qui, par sa très bonne gestion durant 25 ans, nous laisse une commune faiblement endettée ainsi que des bâtiments municipaux rénovés et en bon état. C’est d’autant plus appréciable pour notre nouvelle équipe que, les dotations budgétaires et les possibilités de subvention étant en diminution, nous aurons plus de difficultés à l’avenir pour assumer de gros projets.

Le nouveau Conseil Municipal s’est mis au travail et le budget a été voté à l’unanimité. Les commissions ont été constituées et vous en avez eu le détail dans notre bulletin d’information. Les délégués dans les différents syndicats ont déjà participé aux premières réunions.

La surprise budgétaire 2014 a été d’avoir à intégrer dans nos dépenses communales les frais liés au SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) auparavant financés par la Communauté de Communes. Le montant qui incombe à la commune d’Aujols est de 9 525 € , montant qui sera atténué cette année par la prise en charge de la moitié de cette dépense par la Communauté de Communes. Mais en 2015 il faudra trouver 10 000 € de plus sur notre budget pour financer ce service.

Ainsi que nous l’avions annoncé dans notre programme, la priorité cette année sera donnée à l’application de la réforme scolaire qui va avoir un impact financier important pour nos petites communes, sans compter les heures passées à organiser la nouvelle semaine scolaire. En moins de deux mois de mandat, nous avons déjà eu 3 réunions à ce sujet, 3 autres sont programmées et rien n’est encore acquis. A propos de l’école, je vous informe qu’une cinquième classe pour notre RPI, située à Cieurac, va être ouverte à la prochaine rentrée.

Parmi les projets annoncés dans notre programme, l’isolation phonique des salles de cantine et de motricité de l’école a été validée par le nouveau Conseil Municipal et les travaux seront effectués le mercredi 11 juin 2014.

Plusieurs actions de printemps ont été menées : taille des branches mortes de nombreux arbres situés sur le domaine communal, bouchage des trous des routes et plantation des fleurs. A ce sujet, je tiens à remercier les bénévoles qui nous ont rejoints pour un coup de main et je remercie également Bruno de LAPIZE qui nous a également bien aidés. Concernant le fauchage des bordures de routes, il sera effectué courant juin avec un peu de retard par rapport à l’habitude car les marchés au niveau communautaire ont été lancés tardivement en raison du renouvellement du Conseil.

Dans l’optique de diminution de nos dépenses, nous avons décidé d’un commun accord avec la commune de Laburgade de mutualiser nos moyens techniques. Compte-tenu du fait que les 2 communes emploient le même agent d’entretien, Mr Bruno de LAPIZE, il nous a paru logique d’utiliser du matériel en commun : véhicule, remorque, tondeuse et débroussailleuse. Cet accord fera l’objet d’une convention entre les deux communes définissant les modalités d’utilisation du matériel et du partage des frais. Peut-être sommes-nous précurseurs de ce que seront les communes de demain !

Bien que pessimiste par rapport à ce que nous permettront de faire nos futurs budgets, je veux terminer mes propos sur une note optimiste en vous disant que planter un arbre c’est se tourner vers l’avenir, c’est imaginer qu’il sera témoin du bonheur et de la liberté des futures générations.

Ceci explique notre choix d’un vrai arbre et j’ai personnellement choisi un tilleul pour sa très forte symbolique. Longtemps appelé « arbre de mai », arbre féminin par excellence dans toutes les mythologies, le tilleul est devenu symbole de liberté depuis la Révolution. Egalement, ses feuilles en forme de cœur, lui ont valu le statut de symbole de l’amour et de la fidélité. Qui sait : quelques jeunes Aujolais rencontreront peut-être l’amour à l’ombre de ce tilleul.

Tous mes remerciements à Pierre MORICE pour la peinture de l’écusson, à Thierry POUZERGUES qui a tout organisé pour que notre tilleul grandisse dans de bonnes conditions et à tous les membres du Conseil Municipal qui ont préparé tout ce que vous allez déguster ce soir.

Et pour finir un grand merci à tous qui nous avez soutenus.